fbpx

La plantation de bulbes : les 4 choses à savoir

Le bulbe est un indétrônable du jardin. Nombreuses sont les variétés de plantes et de végétaux se présentant sous cette forme. Planter des bulbes est une habitude pour beaucoup d’amateurs de jardin pour le préparer pour l’arrivée des beaux jours. Même si ce n’est pas ce que les jardiniers en herbe préfèrent, mais c’est la promesse de premiers beaux jours hauts en couleurs. Découvrez nos conseils pour une plantation de bulbe facilitée.

Choisissez les bons bulbes de fleurs

Avant même de commencer à planter il faut faire les bons choix. Selon votre projet, vous pouvez très bien sélectionner une seule variété ou, au contraire, partir sur un mélange pour créer un jardin haut en couleurs. Renseignez-vous sur les variétés et les combinaisons possibles pour faciliter la croissance de vos fleurs et obtenir une belle floraison.

Quelle que soit la ou les variété(s) choisie(s), préférez planter les plus grands bulbes à votre disposition pour optimiser vos chances de le voir fleurir. Vérifiez également leur fermeté : si le bulbe est mou ou présente des moisissures, c’est le signe qu’il n’est pas en bon état. Dans ce cas, mieux vaut le mettre au composteur.

Plantez les bulbes au bon moment et au bon endroit

Pour la majorité des fleurs, l’automne est la meilleure période pour planter. C’est pourquoi les jardineries commencent à vendre des bulbes vers la fin de l’été. Si vous n’avez pas eu le temps de vous en procurez, vous aurez la possibilité de faire de bonnes affaires à la fin de l’automne quand les magasins chercheront à se débarrasser de leur stock.

Plusieurs types de bulbes de fleurs comme les narcisses, les jacinthes ou les tulipes peuvent être plantés à la fin de l’automne. Certaines plantes, au contraire, doivent absolument être plantées au début de l’automne (crocus, perce neige ou anémones) : n’hésitez pas à vous renseigner sur la variété et à demander conseil à notre paysagiste à Angers pour obtenir toutes les informations nécessaires pour créer un jardin personnalisé.

Généralement, la plupart des variétés préfèrent avoir beaucoup de soleil comme les narcisses ou les tulipes. Néanmoins, de par leur origine, certains bulbes pousse relativement bien à l’ombre, comme les anémones des bois, les perce-neiges ou le lys de la vallée. Dans la mesure du possible, planter vos bulbes dans une zone qui bénéficie d’au moins huit heures d’ensoleillement par jour.

Creusez à la bonne profondeur

Chaque variété de bulbe a sa propre taille. Vous devez donc adapter la profondeur de plantation, en partant du principe qu’un bulbe doit être planté à une profondeur égale à 3 ou 4 fois sa taille. Prenons un exemple concret : si vous avez un bulbe de 4 cm, vous devez le planter entre 12 et 16 cm de profondeur. Même si cela peut vous paraître profond, la pousse trouvera son chemin jusqu’à la surface.

Plantez dans le bon sens

orientation de plantation du bulbe de fleur

Question récurrente mais pourtant fondée : le bulbe doit être planté avec la protubérance vers le haut. C’est de par cette excroissance que la pousse sort pour trouver son chemin dans la terre. Il est conseillé de respecter ce sens pour le bon développement de vos plantes.

Dans le pire des cas, vous pouvez planter le bulbe sur le côté, mais le temps de croissance sera plus long. En effet, le bulbe pourra se retourner dans le bon sens de lui même, sans que vous ayez besoin de le déterrer pour le repositionner. Dans tous les cas, éviter de positionner le bulbe à l’envers sous peine d’étouffer la plante et de la faire mourir avant même d’avoir éclos.

Recevez des conseils gratuits en vous abonnant à notre newsletter

Spécialiste de la création et réalisation de jardins paysagés et piscines sur mesure à Angers - Avrillé (49)

Nous contacter


5, rue Copernic
49243 Avrillé